Intelligence et complexité des territoires (TERR701_LEA)

Volume horaire

CM : 14h

Présentation

L'intelligence des territoires vise à sensibiliser tous les acteurs (décideurs publics, entreprises, ONGs, associations…) afin de mieux gérer les complexités institutionnelles, du 'donné' naturel et du construit et ainsi réduire les incertitudes pour l'action humanitaire, les investissements, la composition sociale et le développement.  Dans un monde concurrentiel, il s’agit de mieux comprendre les situations complexes, les avantages et les désavantages comparatifs des lieux et des différents acteurs territoriaux dans le respect des différences, mais aussi de stimuler la recherche et de comprendre les processus d'innovations (technologiques et institutionnelles). L’économie de la connaissance suppose donc un mode de gouvernance radicalement nouveau pour l’ensemble des acteurs dans un contexte de « concurrence – coopération ». Ceci suppose des échanges d’expériences au niveau des territoires, des expérimentations, des souplesses et l’ouverture des esprits.

Les villes et les territoires apparaissent de plus en plus comme les lieux privilégiés pour une organisation du développement, de la composition ou de la recomposition sociale et de la création de richesses. Le territoire, espace vécu et espace de création de la valeur, est désormais -plus que jamais- au cœur de la performance économique et sociale. L'espace de proximité constitue un pôle de régulation lui-même équilibré à une autre extrémité par d'autres formes de régulations -largement supranationales. L'étude de l'articulation 'global' - 'local' est donc importante. L'Etat-nation, au centre, sur l'axe de la distribution des pouvoirs institutionnels, n'est certes pas condamné mais voit ses missions de régulateur économique traditionnel transformées en profondeur. La crise de l'Etat-nation engendre une montée en puissance des institutions territoriales, façonne de nouvelles conditions pour la localisation des hommes et des activités, la compréhension du développement et la réussite des actions -dont humanitaires. Une nouvelle gouvernance et de nouveaux défis émergent pour faire face aux problèmes de la mondialisation ('des mondialisations'). Le développement soutenable amène de nouvelles logiques de proximité : le nouveau développement est donc nécessairement associé au concept de territoire.

La notion 'libérale' de compétitivité territoriale, mais aussi les notions de pôles de croissance, de spécificités des actifs et des lieux doivent être explorées, notamment dans le cadre de d'économie régionale et institutionnelle -supposant de nouvelles intermédiations institutionnelles- pour évaluer les potentiels de la performance économique en termes d’activités, d'emplois, d'innovations, de bien-être, de croissance économique et de développement humain.

Objectifs

Le cours a pour objectif d'aider l'étudiant à approfondir ses connaissances concernant l'importance des ancrages et des contextes spécifiques territoriaux (juridiques, institutionnels, politiques, économiques, sociétaux, sanitaires, financiers…) pour optimiser les actions économiques, sociales ou humanitaires territorialisées, et ce dans un contexte d'accélération considérable du rythme des innovations, d'émergences économiques, mais aussi d'un développement toujours plus inégal. Le désordre du monde, qu’il soit politique, économique, informationnel, ou encore environnemental, appelle à de nouvelles compétences pour être appréhendé le plus justement possible. Une meilleure compréhension du fait territorial et de ses complexités, de la géopolitique mondiale et donc de l'articulation "global - local" (le "glocal"), contribuera préparer l'étudiant à appréhender sa vie professionnelle d'entreprise ou d'humanitaire, sur le terrain, armé d'une solide et nécessaire connaissance conceptuelle.

Pré-requis

Avoir des connaissances de niveau L3 en économie-gestion, en approches culturelles comparées, en politique générale,

- Comprendre l'importance des grilles de lecture et des connaissances théoriques pour repérer et analyser les complexités économiques, politiques et sociales contemporaines et améliorer les performances pratiques des agents économiques dans les entreprises, les administrations et autres organisations de type ONGs,

- Etre curieux, ouvert sur l'Europe et le monde, être capable de réflexion, comprendre l'importance de l'approfondissement des connaissances,

- Avoir une capacité importante de réflexion, de lecture, et de travail,

- Etre curieux et conscients des mutations géopolitiques et géoéconomiques inédites de la période actuelle.

Plan du cours

1) Eléments de contexte : à propos de la mondialisation –quelques considérations générales

- Les niveaux pertinents de la régulation supranationale et de proximité

- L’Etat-nation est-il menacé ?

 

2) Vers une définition de la 'compétitivité' territoriale et de l'intelligence territoriale

- Gestion des complexités et réduction des incertitudes

- Avantage concurrentiel et travail en réseaux : associations, ONGs, administrations, PME, grandes firmes, universités…

- Le périmètre de la veille territoriale

- Modèle de croissance et gestion de l’information

- Importance grandissantes des territoires infranationaux malgré (à cause de ?) la mondialisation : le « Global – Local »

 

3) L’intelligence des territoires : un outil important pour la croissance et le développement humain

- Malgré les forces supranationales et l’importance de l’économie de proximité l’Etat a toujours un rôle crucial d’appui pour créer les conditions du développement

- L’information ‘choisie’ est stratégique pour le succès des entreprises et la sécurité des actions internationales –y compris humanitaires-

- De la Silicon Valley aux pôles de compétitivités en France

- La réalité institutionnelle des pays émergents et en développement

- L'attractivité territoriale et le concept de "concurrence - coopération"

- Historiquement la démarche d’intelligence territoriale vient se greffer sur une autre démarche dite d’aménagement du territoire

- La logique ‘top-down’ cède la place à une logique de développement plus ascendante dite ‘bottom-up’…

 

4) Analyse régionale et concept de région - territoire

- Analyse régionale et concept de région

- De la région au territoire 'producteur de normes' à la base d'un renouveau de l'économie du développement

 

5) Le territoire, point d'appui du développement, de la création de valeur et de la (re)composition sociale

- Dynamiques industrielles et territoire : de l'intérêt de "l'organisation industrielle" comme cadre d'analyse

- La problématique marshallienne des districts industriels (et technologiques)

- Les systèmes productifs et sociaux endogènes et localisés - SPL et SPSL

- Approche évolutionniste et 'milieux innovateurs' ; spécialisation flexible et territoires apprenants ('learning economy')

- Etude de cas : 'l'entreprisation diffuse' dans des sociétés en transition 'plan - marché' ou en développement

 

Eléments de conclusion (1 à 2 heures) :

- Milieux urbains (métropoles) et territoires périphériques

- Développement durable, territoires et logiques de proximité

Bibliographie

Achard P., (2005), La dimension humaine de l'intelligence économique, Hermes, Paris

Ardinat G., (2013), Qu'est-ce que la compétitivité territoriale ? Revue politique et parlementaire, juillet-décembre, n°1068-1069

Aydalot, P., (1980), Dynamique spatiale et développement inégal, 2ème édition, Economica, Paris

Achard P., Bernat J.P., (1998), Intelligence économique : mode d'emploi, ADBS, Paris

Baumard P., (2000), Analyse stratégique, Dunod, Paris

Baumard P., (1991), Stratégie et surveillances des environnements concurrentiels, Masson, Paris (disponible gratuitement en ligne)

Becattini G., (1992), Le district marshallien : une notion socio-économique, in G.B. Benko, A. Lipietz, Les régions qui gagnent. Districts et réseaux : les nouveaux paradigmes de la géographie économique, pp. 35-56, PUF, coll. Economie en liberté, Paris

Besson B., Possin J.-C., (2005), L'intelligence des risques, Dunod, Paris

Blanc C., (2004), Pour un écosystème de la croissance, Rapport au Premier Ministre, Paris, La documentation Française, 84 p.

Brunat E., (2014), 'Entreprisation diffuse' et territoires en Russie : quelques considérations théoriques, pp. 203 - 221, Liber Amicorum, Hommage en l’honneur du Président Claude Courlet, in L’économie territoriale en questions, La Librairie des Humanités, L'Harmattan, Paris, 310 p.

Brunat E., Reverdy B., Chastenet D., (1990), Les interfaces Universités/Entreprises, ANCE, DATAR, éd. d'Organisation, Paris

Cahen P., (2010), Signaux Faibles, mode d'emploi, éditions Eyrolles, Paris

Carayon B., (2006), Patriotisme économique : de la guerre à la paix économique, Editions du Rocher, Paris

Carayon B., (2003), Intelligence économique, compétitivité et cohésion sociale, rapport au premier ministre, La documentation française, Paris

Charrier E., Guérard S. (sous la direction), (2014), La régionalisation en Europe, regards croisés, Bruylant

Conseil général de l'Economie (dir. F. Valérian), (2015), L'économie circulaire ou la compétition pour les ressources, La Documentation Française, Paris, 148 p.

Courlet C., Pecqueur B., (2013), L'économie territoriale, PUG, Grenoble

Crevoisier O., Jeannerat H., (2009), Les dynamiques territoriales de connaissance : relations multilocales et ancrage territorial, Revue d'Economie Industrielle, n°128

DATAR, (2011), Territoires en mouvement, n°4, printemps

Davezies L., (2012), La crise qui vient, la nouvelle fracture territoriale, Paris, Le Seuil, 112 p.

Delfaud P., Lacour C.,  Lajugie J., (1985), Espace régional et aménagement du territoire - deuxième édition 1985- Dalloz, 987 p., Paris.

Dimou M., (2011), Les nouvelles voies de recherche sur les districts industriels, Note et

Document, Région et Développement, n° 34, pp. 203 - 211

Fayard P., (2004), Comprendre et appliquer Sun Tzu, Dunod, Paris

Foucher M., (1989), Fronts et frontières. Un tour du monde géopolitique, Paris, Fayard

Foucher M., (2007), L'obsession des frontières, Perrin, 249 p.

Frémont A., (1974), Recherches sur l'espace vécu, L'Espace Géographique, t.3, n°1

Godet M. (pdt) ; (2010), Créativité et innovation dans les territoires, CAE, Datar, Académie des Technologies, 92 p.

Guerraoui D., Richet X., (2005), Intelligence économique et veille stratégique, défis et stratégies pour les économies émergentes, Institut CEDIMES, ARCR, L'Harmattan, Paris

Guilhon A. (coordonné par), (2004), L'intelligence économique dans la PME, L'Harmattan, Paris

Guilhon A., Levet J.L., (2003), De l'intelligence économique à l'économie de la connaissance, Economica, Paris

Guilluy C., (2014), La France périphérique : Comment on a sacrifié les classes populaires, Flammarion, Paris

Guilluy C., (2010), Fractures Françaises, Champs Essais, Flammarion, Paris

Harbulot C., (2015), Manuel d'intelligence économique, PUF, Paris

Harbulot C., (2005), La main invisible des puissances, Ellipses, Paris

Huntington S. P., (2000), Le choc des civilisations, Odile Jacob, Paris (The Clash of Civilizations and the Remaking of World Order est paru en anglais en 1996)

IEP (2011), Les frontières, "Questions Contemporaines", Ellipses, Paris, 184 p.

Juillet A., (2012), Gérer les risques criminels en entreprise : stratégies et comportements pratiques, De Boeck, Bruxelles

Leonetti X., (2010), Intelligence territoriale : la suprématie américaine, Revue d'intelligence économique, décembre

Marcon C, Moinet N., (2011), L'intelligence économique, 2e édition, Dunod, Paris

Marshall A. (1919), Industry and trade, Macmillan, London; (ouvrage traduit et publié en France en 1934, L'industrie et le commerce, éd. Marcel Giard)

Martre H., (1994), Intelligence économique et stratégie des entreprises, rapport du Commissariat Général du Plan, Paris

Moinet N., (2011), Intelligence économique : mythes et réalités, CNRS, Paris

Pecqueur B., (2000), Le développement local, La Découverte, Paris

Perroux F., (1964), L'économie du XXe siècle, PUF, Paris

Perroux F., (1950), Les espaces économiques, Economie Appliquée, tome III, n°1

Porter M., (1998), Localisation et compétitivité, Repères et Tendances, n°19

Porter M., (1990), The competitive advantage of Nations, New-York : Free Press, xx-850 p., (1993), L'Avantage concurrentiel des nations, Paris : InterEditions, xxviii-883 p.

Rodriguez M., (2005), Sistema Nacional de Inteligencia Competitiva y Tecnológica: Educación para un desarrollo innovador, Puzzle Revista Hispana de la Inteligencia Competitiva, Vol. 4, n° 16, p. 12-19.

Rouach D., (2010), La Veille Technologique et l'intelligence économique, PUF, Paris

Sun Tzu, (édition revue 2008), L'art de la guerre, Flammarion, Champs classiques, Paris

Tanquerel T., Bellanger F. (édité par), (2015), Les agglomérations, Pratique du Droit Administratif, Schulthess Editions romandes

Veltz P., (2008), La grande transition, la France dans le monde qui vient, Le Seuil, Paris

Veltz P., (2002), Des lieux et des liens, Editions de l'Aube, Paris

Verluise P., (2013), Géopolitique des frontières européennes, Argos, 192 p.

 

 

Tous les numéros de la Revue d'Economie Régionale et Urbaine : http://reru.gretha.u-bordeaux4.fr/

Tous les numéros de la Revue Région et Développement (Revue fondée en 1995 par Gilbert Benhayoun et Maurice Catin) : http://regionetdeveloppement.org/

Problèmes Economiques, (2016), Economie Collaborative, une Révolution, n° 3128, La Documentation Française, Paris

www.portail-ie.fr (le portail de l'IE est un centre national de ressources et d'information sur l'intelligence économique et stratégique)

Diplômes intégrant ce cours

En bref

Crédits ECTS : 2

Méthode d'enseignement
En présence

Langue d'enseignement
Français

Contact(s)

UFR, Écoles, Instituts

Responsable(s)

Eric Brunat

Tél : +33 4 79 75 83 55

Email : Eric.Brunat @ univ-smb.fr

Lieu(x)

  • Chambéry (domaine universitaire de Jacob-Bellecombette - 73)