Statistiques (STAT301_PSY)

Présentation

La statistique descriptive (L1) vise à tirer des conclusions sur l’échantillon considéré (par exemple on calcule la moyenne à un test d’intelligence de 20 enfants de CE2 et on obtient 100) sans pouvoir généraliser les résultats à une population plus grande (on ne peut pas généraliser cette moyenne à la population de tous les enfants de CE2 scolarisés en France(on ne peut pas dire que la moyenne de cette population est de 100). Pour pouvoir réaliser cette généralisation des résultats obtenus sur un petit échantillon (80 enfants de CE2 de 4 écoles primaire de Chambéry) à la population dont est tiré cette échantillon (la population entière des enfants de CE2), on utilise la statistique inférentielle.

Nous aborderons les fondements de la statistique inférentielle  pour trois types de comparaisons.

1.            La comparaison d’une moyenne à une norme. Par exemple, si on veut s’assurer que l’on teste- bien une population d’enfants de CE2 normo-lecteurs on compare la  moyenne d’avance-retard en lecture de la population dont est extrait notre échantillon à la norme 0. Nous aborderons également l’intervalle de confiance pour une moyenne (si la moyenne de l’échantillon est de 100, celle de la population a de bonnes chances d’être comprise entre quelles valeurs ?).

2.            La comparaison de 2 moyennes pour un plan intra-sujets. Par exemple, pour tester si la modalité de présentation des phrases (lecture vs écoute) a un effet sur leur compréhension, on compare, pour la population de sujets dont est extrait notre échantillon (des enfants de CE2 normolecteurs), le nombre moyen d’erreurs de compréhension de phrases lorsque les phrases sont lues ou prononcées par l’expérimentateur.

3.            La comparaison de 2 moyennes pour un plan inter-sujets. Par exemple, pour savoir si la compréhension de phrases s’améliore avec l’expertise en lecture, on compare le nombre moyen d’erreurs de compréhension de phrases en situation de lecture pour les 2 population de sujets dont sont extraits nos 2 échantillons : les enfants de CE2 normolecteurs (moins experts en lecture) et les enfants de CM1 normolecteurs (plus experts en lecture). Cette troisième comparaison ne sera peut-être pas abordée faute de temps.

Volume horaire

  • CM : 6.0
  • TD : 12.0

Diplômes intégrant ce cours

En bref

Crédits ECTS : 2

Méthode d'enseignement
En présence

Forme d'enseignement
Cours magistral

Langue d'enseignement
Français

Contact(s)

UFR, Écoles, Instituts

Responsable(s)

Christel Leuwers

Tél : +33 4 79 75 84 63

Email : Christel.Leuwers @ univ-savoie.fr

Lieu(x)

  • Chambéry (domaine universitaire de Jacob-Bellecombette - 73)