Histoire médiévale 6 (MEDI502_HIS)

Volume horaire

CM : 18h / TD : 11h

Présentation

Ad Maiorem Dei Gloriam ? La Papauté dans l’Italie de la Renaissance (1420-1527)

            De retour à Rome après la conclusion du Grand Schisme d’Occident (1378-1417), la papauté connaît alors une période de consolidation, vécue à l’aune d’un véritable sentiment de triomphalisme. Le recouvrement de l’autorité primatiale, l’enracinement définitif en Italie et la progressive centralisation du gouvernement ecclésial s’accompagnent alors d’une célébration de la figure pontificale, tant par les humanistes que par les poètes et les artistes gravitant autour de la curie. Certes, les moyens pour le moins controversés dont firent usage les pontifes pour accroître leurs territoires ou asseoir leur pouvoir soulevèrent bien des protestations, mais aucun obstacle sérieux ne vint pour autant entraver leur ascension en tant que souverains absolus du plus puissant État italien entre la seconde moitié du XVe siècle et les premières décennies du XVIe siècle, lorsque les difficultés commencèrent à ébranler la chaire de saint Pierre. Enlisement des guerres d’Italie, querelles théologiques et mauvais choix stratégiques précipitèrent assez vite la papauté de la gloire à l’opprobre et enfin à la ruine lorsque les troupes impériales, menées par les lansquenets luthériens, pénétrèrent dans Rome et la saccagèrent le 6 mai 1527, mettant ainsi un terme – somme toute provisoire – à un triomphe pontifical dont ce cours tentera de révéler les lumières et les ombres afin d’en mieux saisir les enjeux politiques et idéologiques. 

Bibliographie

Jean-Pierre Delumeau, Isabelle Heullant-Donat, L’Italie au Moyen Âge (Ve-XVe siècle), Hachette, « Carré Histoire », Paris, 2000.

Yves-Marie Hilaire (dir.), Histoire de la papauté, Le Seuil, « Points Histoire », Paris, 2003.

Philippe Levillain (dir.), Dictionnaire historique de la papauté, Fayard, Paris, 1994.

Diplômes intégrant ce cours

En bref

Crédits ECTS : 4

Langue d'enseignement
Français

Contact(s)

UFR, Écoles, Instituts

Lieu(x)

  • Chambéry (domaine universitaire de Jacob-Bellecombette - 73)